La Côte d’Ivoire table en 2020 sur une production record de 900.000 tonnes de noix de cajou

La Côte d’Ivoire table pour la campagne 2020-2021, sur une production record de 902.000 tonnes de noix de cajou, soit 170 000 tonnes de plus que durant la précédente campagne.

D’après les dernières estimations du gouvernement ivoirien la récolte d’or gris devrait désormais atteindre le niveau record de 902 000 tonnes, ce qui constitue un bond de plus de 170.000 tonnes par rapport au stock de l’année dernière et une amélioration de 100 000 tonnes comparativement aux précédentes prévisions.

Pour expliquer cette révision à la hausse, le gouvernement met en avant la «fermeture des frontières du fait de la Covid-19, couplée à une meilleure maîtrise des fuites par les frontières terrestres, de meilleures conditions agronomiques et la mise en œuvre efficace d’un nouveau système de suivi statistique».

S’agissant du bilan provisoire de la campagne 2020-2021, les exportations de noix de cajou affichaient au 10 août dernier, environ 403.170 tonnes contre 517.000 tonnes un an plus tôt à la même période.

« Les quantités déchargées dans les usines de transformation locale sont de 91.182 tonnes. Les producteurs détiennent encore 106.600 tonnes de stocks de noix de cajou brutes et 56.000 tonnes sont encore détenues par les acheteurs, soit environ 162.600 tonnes disponibles dans les zones de production», précise l’exécutif dans un communiqué.

Pour rappel, la Côte d’Ivoire totalise une superficie d’environ 1,4 million d’hectares dédié à la culture de l’anacarde et compte 410.000 producteurs de noix de cajou, ce qui la place en pôle position parmi les producteurs mondiaux de l’or gris.

About Jean Bakari

Check Also

Monde-Céréales : Le Maroc 9ème importateur mondial de blé en 2020-2021

Le Maroc devrait importer près de 5,5 millions de tonnes de blé durant la campagne …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *