Akhannouch inspecte les projets de développement en cours à Béni Mellal

Plusieurs projets de développement agricole ont été lancés récemment dans le  cadre du Plan Maroc Vert,  dans la région de Beni Mellal et Tadla-Azilal.
Pour s’informer de leur état d’avancement, le ministre de l’Agriculture et de la pêche maritime, Aziz Akhannouch s’est rendu lundi sur place, pour une tournée d’inspection de deux jours.
La nouvelle station de conditionnement d’agrumes, «Atlas agrumes», a été le premier centre d’intérêt du ministre. Après avoir visite les dépendances de cette nouvelle unité de production, dont les travaux de construction ont démarré fin mai dernier, Akhannouch a déclaré que ce projet constitue un investissement exemplaire visant à réformer l’agriculture dans la région. La station de conditionnement, a-t-il expliqué, rendra plus équilibrés les rapports entre l’agrégateur et l’agrégé ce qui contribuera à augmenter la productivité des agrumes dans cette région du royaume. Le projet Atlas agrumes, dont le coût global s’élève à 164,3 millions de Dirhams (MDH), porte sur une superficie de 994 hectares (ha) à agréger en 2012 et de 1608 ha en 2017. La station étant dotée d’une unité frigorifique et de déverdissage,  permettra le conditionnement de 20.000 tonnes d’agrumes en 2012 avant d’atteindre 40.000 T en 2014, avec une capacité de déverdissage de 3.000 T de clémentine. La production de cette société est destinée à l’export, particulièrement vers les marchés nord-américains, des pays d’Europe orientale (Russie et Pologne) ainsi que vers le marché européen notamment l’Angleterre, les Pays-Bas et la France. Le projet devrait assurer la création de 232 postes d’emplois en 2012 et de 333 en 2016, avec une moyenne de 10 mois de travail par an.
Le ministre a ensuite, présidé la cérémonie signature d’une convention relative au projet d’agrégation de la filière agrumicole autour d’une unité de conditionnement au niveau de la région Tadla-Azilal. La convention a été signée par l’Agence pour le développement agricole (ADA), la Direction régionale de l’agriculture (DRA) et la société Atlas agrumes. Aziz Akhannouch a été par ailleurs, informé de l’état d’avancement du projet de l’Agropole de Tadla-Azilal, dont les travaux devraient démarrer en novembre 2012. Une convention portant sur la mobilisation de terrain devant accueillir ce projet, a été conclue entre l’aménageur ONAPAR, le ministère de l’Intérieur et le conseil de la région. La région de Béni Mellal Azilal est déjà connue étant l’une des grandes régions agricoles du royaume et avec ces nouveaux projets, elle est appelée à mieux se repositionner notamment au niveau de l’export tant des produits agrumicoles et les produits oléicoles.

About Abdenbi EL OUADGHIRI

Check Also

Extension de 8.000 Ha de la superficie dédiée au palmier dattier à Drâa-Tafilalet

La superficie dédiée au palmier dattier dans la région du Drâa-Tafilalet, au centre-sud du Maroc, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *