Bouknadel a un nouveau centre de formation des jeunes aux techniques agricoles

Un nouveau centre de formation aux techniques agricoles a vu le jour dans la commune de Bouknadel relevant de la préfecture de Salé. Il a été inauguré le vendredi 27 juillet par le Roi Mohammed VI qui a lancé, à la même occasion, les travaux de construction d’un centre d’insertion professionnelle des jeunes.
Réalisés par la Fondation Mohammed V pour la Solidarité pour un investissement global de plus de 31 millions de Dirhams (MDH), ces deux projets s’inscrivent dans le cadre des actions de la Fondation visant le soutien et l’insertion des jeunes dans le monde du travail en leur permettant l’acquisition des outils indispensables à leur qualification professionnelle et leur intégration socio-professionnelle.
Le nouveau centre de formation aux techniques agricoles a été crée pour assurer aux jeunes de la région des formations qualifiantes dans les métiers de l’agriculture, notamment l’élevage, la production de lait et de fromage, les cultures maraîchères en plein champ et sous serre ainsi que dans le métier de pépiniéristes pour la production de plants arboricoles.
Ouvert particulièrement aux enfants des agriculteurs locaux à faible revenu, le centre de Bouknadel devrait également contribuer à l’amélioration de la rentabilité des petites exploitations agricoles familiales.
Le nouveau centre dispose d’un bloc administratif, de plusieurs salles pédagogiques, d’ateliers de formation, de pépinières sous serres, d’ombrières, de parcelles de démonstration, de systèmes d’irrigation et d’un internat d’une capacité de 100 lits.
Ce projet a nécessité un budget de 24,87 millions de dirhams, dont 12 MDH financés par la Fondation Mohammed V en partenariat avec la Fondation Mamda et MCMA (construction). L’autre part d’investissement de 12,87 MDH qui a servi à l’équipement et l’aménagement extérieur de l’établissement, a été financée par l’Office de formation professionnelle et de promotion du travail qui en assure aussi la gestion.
Le centre d’insertion professionnelle des jeunes vise, quant à lui, la responsabilisation et l’engagement des jeunes de la commune de Bouknadel grâce à une formation qualifiante et un accompagnement en matière de création de petites entreprises devant leur garantir une autonomie financière et des revenus stables.
Le coût de ce projet s’élève à 6,5 MDH, financé entièrement par la Fondation Mohammed V pour la Solidarité. Les deux projets ont pour mission de valoriser les potentialités des jeunes de cette région pour en faire de véritables acteurs de développement grâce à leur insertion dans le monde du travail et de l’entreprenariat.

About Abdenbi EL OUADGHIRI

Check Also

Extension de 8.000 Ha de la superficie dédiée au palmier dattier à Drâa-Tafilalet

La superficie dédiée au palmier dattier dans la région du Drâa-Tafilalet, au centre-sud du Maroc, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *