La production d’huile d’olive en Tunisie a chuté d’un tiers

La production de l’huile d’olive, l’une des principales sources de devises en Tunisie, avoisinera les 100.000 tonnes en 2016/2017, accusant une baisse de près du tiers comparativement à la précédente campagne, d’après des projections officielles.

Les exportations de l’huile d’olive tunisienne devraient connaître à leur tour, une sensible baisse, puisque leur volume ne dépassera pas cette année, les 70 mille tonnes pour des recettes de 60 millions de dinars (1 USD=2,35 DT environ), indique l’Office national de l’huile (ONH).

Compte tenu des prévisions établies pour l’actuelle campagne, la Tunisie est très loin du résultat record de 2014/2015, avec une production 350 mille tonnes et des exportations de quelque 312 mille tonnes, générant une recette globale de 1.995 million DT.

Cette performance a fait de la Tunisie le premier pays exportateur d’huile d’olive dans le monde et le deuxième producteur mondial, après l’Espagne.

Dans une déclaration à la presse, mercredi 4 janvier, le PDG de l’ONH, Chokri Bayoudh, a justifié cette nette régression par les effets de la sécheresse ayant sévi en 2016 das le pays, notant que la zone irriguée qui assure 80 pc de la production nationale, a permis de « sauver la saison ».

En termes de devises étrangères, les exportations d’huile d’olive avaient permis à la Tunisie d’atténuer le manque à gagner dans le secteur du tourisme lourdement impacté par les attentats meurtriers ayant secoué le pays en 2015.

About Chakib el habti

Check Also

L’USDA prévoit une production mondiale de noix de 2,3 millions en 2020/2021

Le Département américain de l’agriculture (USDA) prévoit une production mondiale de 2,3 millions de tonnes …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *