Maroc-Agriculture : L’INRA identifie 8 nouvelles variétés de cactus résistantes à la cochenille

L’Institut national de la recherche agronomique (INRA) au Maroc a identifié huit nouvelles variétés de cactus résistantes à la cochenille qui fait chaque année de gros dégâts dans les plantations de cactus, indique mercredi dans un communiqué, le Département marocain de l’agriculture.

« Le programme de sélection a pu réaliser une avancée majeure avec des résultats concluants marqués par l’identification de huit variétés de cactus résistantes à la cochenille à partir d’une collection appartenant à l’Institut national de la recherche agronomique » (INRA), a déclaré le ministre de l’Agriculture, Aziz Akhannouch qui effectuait une visite de terrain dans des plantations de cactus dans la région de Doukkala.

Il s’agit des variétés Marjana, Belara, Karama, Ghalia, Angad, Cherratia, Akria et Melk Zhar qui ont été inscrites par l’Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires (ONSSA) au catalogue officiel des espèces et variétés végétales au Maroc, après vérification de leur stabilité.

« A partir des 4 hectares de base établis à Zemamra, un parc à bois a été établi sur 20 ha à la station Khmis Metouh de l’Office régional de mise en valeur agricole du Doukkala (ORMVAD) », relève le ministère, précisant que des dizaines de milliers de plantules de cactus multipliées en sachets ont servi à l’établissement de plateformes pour ce matériel (parcelles de duplication des 8 variétés).

Les plantations des nouvelles variétés du cactus auront lieu dès le printemps 2021 dans le cadre de l’agriculture solidaire, ajoute la même source.

La présence de la cochenille sauvage, rappelle-t-on, a été signalée pour la première fois au Douar Saniat Berguig de la province de Sidi Bennour, avant de contaminer d’autres zones du Royaume, où des centaines d’hectares ont été entièrement décimés par cet insecte ravageur.

Immédiatement après le diagnostic de cette maladie, le ministère a mis en place un plan d’urgence d’envergure de lutte contre la cochenille du cactus dès 2016, qui a été mis en œuvre parallèlement au traitement chimique, à l’arrachage et l’enfouissement des plants de cactus infestés, ainsi que la recherche ciblée dans les laboratoires pour la sélection de variétés résistantes et la mise au point de nouveaux produits de traitement.

About Abdenbi EL OUADGHIRI

Check Also

Les producteurs espagnols de la tomate se plaignent de la concurrence marocaine

Pressés par les cultivateurs de tomate notamment d’Almeria, le gouvernement espagnol a demandé à la …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *