Pêche-Thon : Un nouvel accord entre l’UE et le Gabon pour une contrepartie de 26 millions d’euros

L’Union européenne (UE) et le Gabon ont signé ce mercredi 10 février à Libreville, un protocole d’accord portant sur un apport financier d’un montant de 17 milliards de FCFA (près de 26 millions d’euros) en contrepartie de l’accès des thoniers européens aux zones de pêche maritimes gabonaises dans le plein respect de la gestion durable de la pêche au thon.
Paraphé par le ministre gabonais de la Pêche, Biendi Mangaga Moussavou et l’ambassadeur de l’UE à Libreville, Rosario Bento Paîs, l’accord de partenariat de pêche durable (APPD) qualifié de nouvelle génération, autorise l’accès des navires de l’UE dans les eaux gabonaises pour une période de cinq ans, dans le cadre du développement et de la transformation locale des produits de la pêche au Gabon.
Le protocole a pour objectifs en particulier le renforcement de la gouvernance des pêches, la protection de l’environnement marin et le soutien à la création d’emplois et d’activités dans le secteur de la pêche.
Aux termes de cet accord, l’Union européenne s’engage à renforcer les capacités scientifiques du pays, professionnaliser les acteurs, veiller à l’observation et à la gestion de l’environnement marin et des aires marines protégées et à la gestion durable des stocks halieutiques et lutter contre la pêche illicite, indique un communiqué.
Le Gabon produit chaque année 32.000 tonnes de thon rouge par an.

About Jean Bakari

Check Also

La situation liée à la grippe aviaire en France s’est nettement améliorée

Le gouvernement français a jugé ce samedi, « favorable » l’évolution de la situation liée à la …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *