Le Maroc bientôt 2ème fournisseur de tomates du marché Britannique

Le Maroc qui est actuellement le troisième fournisseur de tomates au Royaume-Uni avec plus de 83,15 millions de kilos exportés en 2020 pour une valeur estimée à plus de 104,32 millions d’euros, devrait surpasser l’Espagne pour occuper au courant de cette année 2021, la 2ème place parmi les fournisseurs de tomates du Royaume-Uni à la faveur du Brexit qui a chamboulé les échanges commerciaux avec l’Union Européenne (UE).

Les tomates marocaines étant mieux cotées auprès des consommateurs britanniques, les exportations marocaines vers le marché britannique ont connu une progression ascendante durant les cinq derrières années, permettant au Maroc de devenir en 2020, le 3ème fournisseur de tomates du Royaume-Uni avec un volume qui équivaut à 22,08% du total des importations britanniques, selon le site spécialisé espagnol Hortoinfo.

Actuellement l’Espagne occupe la 2ème place, derrière les Pays-Bas, avec un volume de 149,34 millions de kilos sur un total de 376,66 millions de kilos de tomates importées par le Royaume-Uni en 2020, pour une valeur de 545,91 millions d’euros et un prix moyen de 1,45 euro le kilo.

D’après Hortoinfo, le Maroc est train de réduire l’écart avec son concurrent espagnol et devrait même lui ravir la deuxième place au courant de cette année 2021.

La Division de statistiques des Nations Unies (Comtrade) qui se base sur les données des cinq dernières années publiées par le site espagnol, indique que les quantités de tomates espagnoles vendues sur le marché britannique sont passées de 144,72 millions en 2016 à 90,44 millions kilos en 2020, tandis que les exportations marocaines ont atteint plus de 83 millions de kilos en 2020, contre 49,84 millions de kilos en 2016, affichant une hausse de 66,83%.

Par ailleurs, d’après Faostat, l’agence statistique de la FAO, en 2018, le Maroc était classé 15ème producteur mondial de tomate pour un volume estimé à 1,4 million de kilos.

Cette tendance favorable s’est d’ailleurs poursuivie en 2020 avec une chute de 24,76% des ventes espagnoles face à une progression de 22,6% pour les exportations marocaines.

L’accord d’association Maroc-Royaume Uni, signé en octobre 2019 à Londres et qui est entré en vigueur le 1er janvier 2021, prévoit, notamment, des régimes applicables à l’importation et à l’exportation de produits agricoles, de produits agricoles transformés, de poissons et de produits de la pêche du Maroc vers le marché britannique.

About Abdenbi EL OUADGHIRI

Check Also

Fès-Meknès : Plus de 2.500 ha de terre dédiée aux céréales bientôt convertis en olivier

Une superficie de plus de 2.500 hectares (HA) dédiée actuellement aux cultures céréalières sera bientôt …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *