Les professionnels de l’agroalimentaire méditerranéens exposent du 25 au 26 avril à Alger

La Capitale algérienne s’apprête à abriter la 3ème édition des Rencontres Agroalimentaires Méditerranéennes (RAM) parallèlement à la tenue du Salon international de l’agroalimentaire « Djazagro ». Après la première édition à Montpellier (France) et la seconde à Sfax (Tunisie) Sfax c’est autour d’Alger  d’accueillir du 25 au 26 avril prochain les exposants et visiteurs  aux rencontres méditerranéennes de l’agroalimentaire. Prévue initialement à l’hôtel El Aurassi, cette troisième édition aura lieu finalement au Palais des expositions (pavillon C) de la Société algérienne des foires et exportations (Safex) aux Pins maritimes à Alger. Les organisateurs de la manifestation, ambitionnent de doper les exportations Nord-Sud de produits agricoles et alimentaires.
Les professionnels marocains de la filière agricole et agroalimentaire seront bien sûr de la fête parmi les 300 exposants et décideurs attendus de Tunisie, de Libye, de France, d’Espagne, d’Italie, mais également de la Turquie, du Liban et pour la première fois la zone Afrique de l’Ouest. Du côté algérien, pays hôte, une centaine d’entreprises exportatrices de produits agricoles frais, notamment des dattes, des primeurs et des agrumes (oranges et clémentines de Boufarik), devraient participer à ces rencontres.
Au programme des 3es RAM sont  prévues des rencontres « B to B » et des ateliers techniques, animés par des experts étrangers.
Pour le directeur général de l’Agence algérienne de promotion du commerce extérieur (Algex), Mohamed Benini  c’est aussi l’occasion de présenter le premier fonds d’investissement pour l’accélération de la croissance des filières agricoles « In Solidum » (Solidairement).
Il s’agit d’un ouvert aux capitaux publics et privés destiné à aider des groupements de producteurs et d’exploitants agricoles du Sud de réorganiser plus rapidement leur chaîne de production / transformation / commercialisation, dont les produits sont destinés au marché national ou à l’export. Ce projet qui sera encadré par des experts des pays participants, a pour objectif d’accélérer le développement des filières agricoles, explique Elias Cherif, organisateur des 3èmes RAM. Dans un premier stade, cette nouvelle approche sera expérimentée dans la filière fruits et légumes entre la France et l’Algérie. Seront impliqués dans le projet les exploitants, groupements professionnels ou interprofessionnels, équipementiers agricoles, coopératives, importateurs/exportateurs et investisseurs publics et privés des deux pays. En cas de réussite, l’expérience sera ensuite étendue à d’autres pays de la Méditerranée et d’Afrique occidentale.

About Abdenbi EL OUADGHIRI

Check Also

FAO : Le Maroc classé 2ème producteur de figues africain et 3ème mondial

Le Maroc a produit 128.380 tonnes de figues en 2018, occupant ainsi le rang de …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *