Maroc/Agriculture : Le pommier et l’olivier gagnent du terrain à Séfrou

agriculture-olivierDeux importants projets intéressant les filières des rosacées et de l’olivier viennent d’être inaugurés par le Roi Mohammed VI dans la province de Séfrou sur les hauteurs du Moyen Atlas.

Ils ont été réalisés par la société «REGAGEST» et la Société agro-industrielle Saiss avec le concours financier du Fonds de Développement Agricole (FDA) pour un investissement global de l’ordre de 62,4 millions de dirhams (MDH).

Le premier projet de « REGAGEST » porte sur le développement de la filière du pommier dans la Commune rurale Ait Sebâa Lajrouf. La nouvelle plantation de 60 hectares en pommiers de diverses variétés (Fuji, Golden, Gala), sur une superficie globale de 96 HA. Dans le cadre de ce projet, il a été également procédé à l’installation de filets anti-grêle, la construction d’une station de fertigation et la mise en place d’un système d’irrigation goutte-à-goutte. La plantation emploie 40 travailleurs et techniciens permanents et 60 autres occasionnels.
La société a également aménagé deux bassins d’accumulation d’eau d’une capacité totale de 15.000 m3, en plus de l’acquisition de matériel agricole (tracteurs, atomiseurs, plates-formes automotrices, chariots élévateurs).
Les promoteurs du projet ayant nécessité un investissement de 22,3 MDH, tablent sur une production annuelle de 3.000 tonnes de pommes, soit une moyenne de 50 T/HA.

agriculture-pommierSelon le ministre de l’Agriculture et de la pêche maritime, Aziz Akhannouch, la province de Séfrou assure déjà près de 15 pc de la production nationale de pommes qui avoisine les 500.000 T/An.
Portant sur le développement de la filière de l’olivier, le second projet d’un coût global de 40,1 MDH, a consisté en la plantation dans la Commune rurale Mternagha, de 340 HA de terres Bour en oliviers notamment des variétés « Haouzia », et « Menara » dans une superficie globale de 550 HA.

Pour lui assurer plus d’autonomie, la Société agro-industrielle Saiss, promotrice du projet, a doté sa nouvelle exploitation de deux unités modernes, l’une pour la trituration des olives d’une capacité de 74 tonnes par jour et l’autre pour le conditionnement et la mise en bouteille de l’huile d’olive en plus de l’acquisition de divers équipements agricoles et le forage de douze puits.
La plantation emploie 16 travailleurs permanents et 29 autres occasionnels.

La société agro-industrielle Saiss projette à travers ce projet, d’augmenter la productivité actuelle de 1,6 à 7 T/HA.

Outre l’amélioration des revenus de milliers d’agriculteurs, de tels projets structurants contribuent à la promotion d’une agriculture moderne, performante et à forte valeur ajoutée pour une meilleure adaptation aux règles du marché.

About Abdenbi EL OUADGHIRI

Check Also

Fisc et sociétés de financement: l’heure est à la négociation

L’élaboration de la Loi de Finances 2016 approche à grand pas. Le moment pour beaucoup …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *